Rhum Montebello

La distillerie Montebello produit de petits bijoux que tout amateur de rhum devrait avoir dégustés au moins une fois dans sa vie… Depuis 1930 en effet, cette Maison, située près de Petit Bourg, élabore de somptueuses cuvées, qui ont fait beaucoup pour populariser tout autour du monde les rhums guadeloupéens. Carafes, Single Casks, Millésimes, mignonnettes, cubis… nous avons tout fait pour faciliter votre découverte de la Maison Montebello, en mettant à votre disposition une grande diversité de produits portant sa signature, y compris des verres ornés du célèbre logo de la marque ! Le choix sera vraiment difficile…

Vous avez vu 28 article(s) sur 28

9%

    Qu’est-ce que le rhum Montebello ?

    C’est en 1892 que tout commence : Charles Jacques-Edouard Marsolle se lance dans la production de sucre, puis de rhum, à Bouillante, une commune de Guadeloupe, au sein de l’Habitation La Lise.

    Ses fils, puis son petit-fils Jean, suivent ses traces. Ce dernier se tourne vers une autre Habitation : celle de Carrère à Petit-Bourg qu’il rachète en 1966. A cette époque, les capacités de celle-ci sont limitées : elle ne peut broyer qu’une tonne de cannes par heure !

    Une nouvelle fois, la transmission se fait de père à fils : Alain Marsolle, fils de Jean, reprend le flambeau.

    Il crée une nouvelle distillerie, avec des équipements plus modernes, et c’est en 1975 que le rhum Montebello voit officiellement le jour !

    Aujourd’hui, c’est la 5ème génération qui est aux commandes : Grégory et Dominique, fils d’Alain.

    Montebello, c’est donc avant tout une belle histoire de famille

    Désormais, elle broie 8000 tonnes de cannes par an et est devenue l’un des grands noms du rhum guadeloupéen.

    Elle produit de délicieux rhums agricoles en utilisant une méthode de distillation continue en colonne.

    Lesquels valent le détour ? Suivez notre guide d’achat !

    Comment choisir son rhum Montebello ?

    Montebello propose tout d’abord un choix impressionnant de rhums blancs.

    Ceux-ci se destinent le plus souvent à la confection de cocktails.

    Préférez-vous des rhums légers, ou au titrage plus élevé ? Selon votre réponse à cette question, vos choix devraient donc se porter plutôt sur le rhum blanc 40° (), celui qui titre à 50° () ou même 55°.

    Mais d’autres s’imposent comme de grands rhums blancs de dégustation, telle la célèbre cuvée Zenga et le fameux coq de combat ornant  son étiquette, ou même ce Cannonball qui a fait très forte impression auprès des amateurs du genre.

    Du côté des rhums vieux, nous trouvons de très belles cuvées également : que notre choix se porte sur ce brut de fût ou ce 6 ans d’âge, nous trouverons exactement ce que nous sommes venus chercher : le frisson de l’exotisme !

    Enfin, les grands rhums hors d’âge sont à couper le souffle : ceux de la gamme La Rencontre, ayant bénéficié d’une finition originale, tel celui-ci au whisky breton, ou L’Equilibre, une magnifique carafe qui offre une expérience hors du commun…

    Montebello : une partie intégrante du patrimoine guadeloupéen !

    L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.